Découvrez les causes les plus connues des ballonnements.

Il est connu que le ballonnement est l'un des problèmes les plus sérieux. C’est vrai qu’on fait de l’exercice régulièrement, mange sainement et passe de bonnes nuits de sommeil, mais  notre ventre est toujours gonflé.

Mais, parfois vous vous sentez gonflé, malgré tous vos efforts. Le ballonnement vous donne un sentiment d’inconfort et de douleur. Selon les experts de l’université de Caroline du Nord, ce problème affecte un taux qui varie de 10 à 30% de personnes. Ces derniers consultent souvent leur médecin et prend beaucoup de médicaments.

Dr. Jim Zighelboim, un gastro-entérologue à la MayoClinic Health System à Eau Claire, Wis précise que les ballonnements en général ne sont pas causés par quelque chose de grave. Il indique que si le problème se répète, votre qualité de vie va être affectée.   

Le gaz peut s'accumuler dans votre estomac et vos intestins. Par la suite, votre estomac va être toujours plein si vous n’arrivez pas à libérer le gaz. L’intensité de cette sensation varie entre légèrement à fortement inconfortable. Notez que l’excès de gaz n’est pas le seul facteur responsable du ballonnement. Parmi les autres facteurs, on cite la maladie cœliaque et le Syndrome de l'intestin irritable. Si vous souffrez de ballonnements chroniques, vous devriez consulter votre médecin.

Les 3 causes principales de ballonnements

La maladie cœliaque

Le gluten est une cause principale du ballonnement. Cette substance collante se trouve dans les grains entiers tels que le blé, le seigle, l'orge. On peut également la trouver dans les aliments comme la sauce soja, les vinaigrettes, la bière, etc. Cette matière peut aussi causer des gaz, de la constipation et d’autres problèmes gastro-intestinaux chez les personnes sensibles au gluten (sensibilité non- cœliaque au gluten) ou allergiques au gluten (maladie cœliaque). Mais pour les personnes allergiques au gluten, ce dernier déclenche une réponse du système immunitaire qui peut endommager l'intestin grêle. Vous allez savoir si vous avez développé la maladie cœliaque à l’aide des analyses de sang et des biopsies intestinales.  

Le syndrome de l'intestin irritable (IBS)

Les causes principales de ce syndrome sont relativement méconnues. Mais, on sait très bien que le ballonnement est l'un des symptômes les plus connus. Les études indiquent que les aliments riches en fibres et en glucides comme les haricots, le brocoli et le chou peuvent aggraver l’état de la personne qui souffre de ce syndrome.

L’intolérance au lactose

Les recherches ont indiqué que 65% des adultes ont du ma là digérer le lactose après la petite enfance. Pour les personnes qui ne tolèrent pas le lactose, l’intestin grêle ne peut pas produire les enzymes qui digèrent le lactose des produits laitiers.

Les 7 causes quotidiennes du ballonnement

Malheureusement, vos aliments et boissons peuvent aussi causer des ballonnements indésirables.

Manger ou boire trop vite :

Quand vous mangez trop vite, votre cerveau ne reçoit pas le message que vous êtes plein. Et au moment où il rattrape, votre ventre est déjà gonflé.

Manger des aliments gras :

Les aliments frits gras comme les frites et les burgers sont à éviter. Les matières grasses prennent plus de temps à digérer. Donc, plus ces matières restent dans votre grêle, plus de gaz peut s’accumuler. Vous aurez alors plus de chances de ressentir le besoin de relâcher la ceinture.

Aliments et boissons sans sucre :

Ces édulcorants sans calories sont également appelés les alcools de sucre. La consommation de ces aliments en quantités excessives peut vous laisser gonflé. Ils sont connus sous le nom de polyols. De plus, ils ont de nombreux alias : mannitol, sorbitol, lactiol, isomalt, maltitol et amidon hydrogéné (HSH). On peut les trouver dans de nombreux aliments industriels comme les biscuits, les bonbons, la gomme sans sucre et même certains rince-bouches et dentifrices.

Un régime trop salé :

Normalement, il est conseillé de consommer 1 500milligrammes de sel quotidiennement, pas plus. Par contre, les gens consomment une quantité quotidienne de 3 400 milligrammes. Le régime salé va vous faire sentir que vous êtes le Bibendum en personne !

Le tabagisme :

Un bon nombre d’études a révélé que le tabagisme est lié aux ballonnements.

Chewing-gum :

Un chewing-gum peut nous faire avaler de l’air en grande quantité. Cet air reste dans votre estomac et vos intestins grêles ce qui cause le ballonnement.

Constipation :

La constipation est le plus grand contributeur de ballonnements. Mais, ce que vous mangez peut vous aider à lutter contre les ballonnements.

Essayez d’ajouter les aliments suivants à votre régime lorsque vous avez le ventre gonflé :

L’eau :

Il est prouvé que l’eau est très efficace contre le ballonnement. Cet élément assure l’efficacité des mécanismes du système digestif. « Ne pas boire assez fait en sorte que votre corps retient les liquides et provoque des ballonnements. »

Les probiotiques :

Votre intestin est rempli de bactéries qui vous aident à digérer les aliments. Les probiotiques sont des micro-organismes qui favorisent la présence des bactéries dans votre intestin. Cela encourage également la digestion saine, qui permettra de réduire l’accumulation de gaz.

Persil :

Cette garniture verte est un remède qui aide à combattre les ballonnements.

L’asparagus :

Ce légume contient un composant nutritif appelé asparagine qui a également un effet diurétique, dit Isabel K. Smith.

Thé à la menthe poivrée, à la camomille ou au gingembre :

Si vous en avez assez de l’eau, vous pouvez essayer ces thés infusés qui aide à combattre le ballonnement.

Faites attention à votre régime, vos habitudes quotidiennes et parler à votre médecin.