Le couple Sussex brise le protocole monarchique encore une fois par révéler leur engagement politique d'une manière ouverte.

L’engagement ambitieux de Meghan Markle dans la politique américaine est récemment remarqué. Cette remarquable ambition montre que le retour au sein de la famille royale n’a jamais été aussi difficile.  

Le prince Harry et Meghan Markle peuvent s’engager convenablement puisqu’être membres de la famille royale fait partie du passé. Alors que les élections américaines s’approchent, le couple n’a pas hésité de suivre leur chemin politique qu’ils ont choisis.  

Le 23septembre dernier, le prince et la duchesse ont transmis un message fort, via une vidéo enregistrée pour le Time, en brisant encore une fois le protocole. Le couple invite les américains à faire entendre leur voix dans les urnes et aller voter à travers la vidéo spectaculaire. Il faut noter que ce n’est pas la première fois que Meghan Markle révèle ses opinions politiques quine soutiennent certainement pas le président actuel des États Unies.  

Ces dernières semaines, Il apparait que la duchesse est fortement impliquée dans la politique américaine. En effet, elle essaie toujours de retrouver sa voix. L’experte politique Penny Junor qui croit que le couple a dépassé les limites réclame qu'un éventuel retour au sein de la famille royale britannique serait vraiment compromis, comme elle l'a expliqué au Mirror.  Elle a également précisé" : Ces derniers mois, Harry et Meghan ont sérieusement coupé les ponts avec la royauté à un point qui ne pourrait pas avoir de retour". En outre, elle a indiqué : "Maintenant, ça n'a pas l'air de les déranger".

Les ambitions politiques du couple de Sussex ne correspondent pas au protocole de la monarchie

La journaliste a aussi expliqué : "Et je ne vois pas vraiment Meghan vouloir y revenir un jour. Ce qu'elle a découvert lors de son court passage comme membre royale de la famille britannique, est que cette famille n'est pas un endroit pour quelqu'un avec une ambition politique."

Par conséquent, la spécialiste indique : "cette institution vieille de plusieurs siècles assure une plate-forme incomparable pour les œuvres de charité, dans le but de changer et d'améliorer la vie des gens, mais ce n'est pas un tremplin pour changer le monde, même s'il en a indubitablement besoin". Finalement, l'experte en royauté a suggéré que les ambitions politiques du duc ne correspondent pas à ceux de la duchesse pour la simple raison qu’il est concentré davantage à aider les personnes défavorisées. De son côté, la duchesse métisse lutte contre les injustices raciales.